c'est la guerre? faites des blagues!

c'est la guerre? faites des blagues!

Au beau milieu de la 2ème Guerre mondiale, deux agents secrets eurent une idée complètement folle.

 

Il s'agissait de faire une blague. Mais pas à n'importe qui: à Adolf Hitler. 

 

Ils empruntèrent un cadavre à la morgue et le placèrent dans leur frigo. 

 

Puis ils inventèrent la vie de ce cadavre.

 

Ils créèrent des papiers d’identité, un lieu de naissance, une enfance, une carrière dans la Royal Air Force...

 

Charles et Ewen (c'était leur nom) inventèrent même une fiancée. Leur secrétaire accepta de poser pour les photos. 

 

Tant qu'à faire, ils rédigèrent la correspondance enflammée du couple. 

 

Ils continuèrent avec la lettre d'un banquier se plaignant du découvert de ce monsieur, à cause d’une bague de fiançailles. 

 

Surtout, ils rédigèrent une fausse lettre "confidentielle", mentionnant le débarquement imminent des forces alliées en Grèce. 

oeuvre d'Olivia Fremineau

Ces préliminaires achevés, ils sortirent le cadavre du frigo.

 

Ils le vêtirent en aviateur, glissèrent un portefeuille, les photos de la fiancée et les lettres dans sa veste. 

 

Puis ils jetèrent ce monsieur au large des côtes espagnoles. 

 

La suite se déroula comme prévu. 

 

Le cadavre fut retrouvé par l’armée espagnole, qui crut à un aviateur britannique noyé après un accident. 

 

Les Espagnols transmirent aussitôt les lettres aux Allemands. 

 

Ces derniers eurent des doutes, mais c’était trop gros pour être faux.

 

Il y avait même les lettres de son amie! Même une lettre de son banquier! 

 

Qui était assez fou pour inventer une chose pareille? 

 

Donc les Nazis y crurent.

 

Certains d'avoir intercepté une communication confidentielle, ils emmenèrent leurs tanks en Grèce. 

 

Et les Alliés en profitèrent pour débarquer en Sicile. 

 

Opération réussie.

 

Tout cela grâce à une idée débordante d'humour, de fantaisie et de créativité, durant l'une des heures les plus tragiques de notre histoire. 

 

L'humour c'est comme une bougie: ça se voit mieux dans la nuit. 

 

Voyez cette campagne contre la violence faite au femmes. 

 

À priori, peu de place pour l'humour. 

 

Et pourtant...

 

Et cette campagne pour d'austères faux-plafonds n'est pas mal non plus: 

 

et si votre cerveau rétrécissait?

et si votre cerveau rétrécissait?

l'homme qui avait enterré un appareil photo à la place de son père.

l'homme qui avait enterré un appareil photo à la place de son père.